StefanBck

Fragments d'instants

J’ai encore acheté un nouvel appareil photo

Si vous avez lu mon dernier article consacré à ma pratique photographique, vous aurez compris que je souhaite changer du tout au tout ma façon de pratiquer la photographie. Tout d’abord en développant ma culture photographique au travers de lectures et d’expositions, puis en remettant en question de l’utilisation de mon appareil photo pour éviter de publier tout et n’importe quoi. Une question m’est donc naturellement venue à l’esprit : Vouloir changer sa manière de pratiquer la photographie est-elle une bonne excuse pour racheter ou changer de matériel? Question à laquelle je vais tenter de répondre dans cet article.

Matériel

Pour commencer, il me semble utile de parler de mon matériel photographique actuel, afin évoquer les freins et les difficultés que je rencontre parfois (souvent), et qui à mon sens peuvent nuire dans l’accomplissement de mes nouvelles résolutions. La difficulté principale étant ma capacité à avoir constamment un appareil photo sur moi pour être sûr de pratiquer régulièrement et de ne pas louper la photo au moment opportun.

reflex numérique

Je suis équipé depuis quelques années maintenant principalement d’un gros réflex numérique avec de gros objectifs. Idéal pour du studio, de la macro, de l’animalier et tout ce que vous voulez prendre en photo (à part certainement la photo de rue), une très bonne qualité d’images et toujours ce plaisir d’avoir un « vrai » appareil photo autour du cou, même si les cervicales trinquent. Le principal problème de ce type d’équipement est qu’il est difficile de l’emporter sans être charger comme une mule. Du coup soit je prévois une sortie photo et je l’emmène, soit je prévois autre chose et je ne l’emmène pas. Cette méthode, vous vous en doutez, me fait louper une quantité importante de photos qui pourraient se révéler intéressantes. Combien de fois j’ai regretté de l’avoir laisser à la maison quand une occasion sympa se présente. A contrario, quand je pars me balader avec, je rentre la plupart du temps bredouille ou avec des photos sans réel intérêt.

et le smartphone?

Comme tout le monde aujourd’hui ou presque, je suis équipé d’un smartphone récent, mais je reste dubitatif quant à son utilisation en tant qu’appareil photo. Non pas que la qualité ne soit pas au rendez-vous, c’est surtout que j’ai plus l’impression de faire des photos souvenirs que de pratique la Photographie avec un grand P. Ca manque de boutons à tourner ou à appuyer et de viseur pour mettre l’œil dedans si vous voyez ce que je veux dire. Stupide me direz-vous. J’en conviens. Malgré plusieurs essais, je n’y trouve pas mon compte. Mon smartphone ne me sert qu’à ces fameuses photos souvenirs, prises sur le moment, peu importe si le cadrage est loupé ou que la photo est floue, je sais qu’elles n’ont pas d’autre but que de me souvenir d’un moment. Elles n’ont pas vocation à être publiées sur mon site ou tirée sur papier.

Tu as essayé l’argentique?

Je possède quelques appareils argentiques de qualité qui ne prennent pas trop de place et pourraient facilement pour certains m’accompagner régulièrement.

Cependant, ma pratique de l’argentique est assez récente, mon taux de déchet est encore trop important pour réussir à m’épanouir pleinement de cette manière. Bien que je prenne vraiment du plaisir à pratiquer « à l’ancienne », il s’agit plus pour l’instant d’un amusement qu’autre chose.

Investir?

Liasse de billets de banque

Si je résume, mon reflex est trop gros pour le balader partout, le smartphone ne correspond pas à mes attentes et je suis nul en argentique. Il ne me reste donc qu’une seule solution, investir dans un nouveau boitier me permettant de mettre un terme à ces inconvénients? Vous la voyez venir la bonne excuse pour racheter encore du matériel. Puisque je n’ai pas l’équipement qui va bien, je vais investir dans un nouveau boitier que je pourrai avoir tout le temps avec moi.

Le cahier des charges est assez simple :

  • être léger et peu encombrant
  • Tenir dans la poche de mon manteau ou dans mon petit sac de rando
  • faire des photos de qualité
  • permettre de shooter en RAW
  • débrayable en full manuel

Ce cahier des charges réduit considérablement les possibilités. Pas de réflex, ni d’hybride à objectifs interchangeables, pas de bridge (que je n’ai de toute manière jamais aimé). Il me reste donc à faire mon choix parmi les compacts. Bien évidemment, il y a pléthore de modèles dans cette gamme, du bon et du moins bon et les tarifs sont également très variables d’un modèle à l’autre.

Recherche

Je décide de me concentrer sur lest Compacts dits Experts et je retiens assez rapidement 3 modèles parmi la faune existante pour ces raisons principalement :

Chacun de ces appareils répond à mon cahier des charges et plus pour certains. Ils ont tous leurs avantages et leurs inconvénients mais le look rétro du Fuji me fait irrémédiablement de l’œil.

Oui, oui, vous avez bien lu, j’ai retenu le fuji en me basant sur des critères purement esthétiques, quitte à sacrifier un ou deux points auxquels je tenais au début de ma démarche. Autant j’avais pensé au départ, investir dans un compact avec un zoom intégré, autant je me suis rapidement fait à l’idée de passer sur une focale fixe 23mm f/2 (équivalent à un 35mm en 24×36). Après tout, ma focale de prédilection sur mon réflex est une focale fixe 50mm et j’aime bien ce principe de tourner autour du sujet afin de trouver le meilleur angle possible plutôt que de zoomer bêtement à partir de l’endroit où je me trouve.

De fil en aiguille, au fur et à mesure que je lisais les comparatifs, les tests et les commentaires, le Fuji m’apparaissait comme une évidence, en plus de répondre à mon petit cahier des charges :

  • Ecran orientable
  • Tropicalisé
  • 26Mpx
  • autofocus rapide
  • silencieux

Alors? Quel est l’heureux élu?

Le tarif du boitier (1399€) m’a vite calmé. Ca fait cher du kg. Qui plus est, je n’ai pas envie de mettre cette somme dans un boitier que je veux trimbaler partout et qui sera par conséquent moins protégé que celui que je sors une fois tous les 2 mois. Partant de ce raisonnement, j’ai commencé à étudier attentivement les tests des versions antérieures du Fuji X100V et à rechercher sur les sites de ventes d’occasion un de ces boitiers vendu près de chez moi afin de pouvoir le tester avant l’achat. La sortie du X100V étant encore récente (juin 2020), le modèle juste avant (le X100F) était encore difficilement abordable. J’ai donc jeté mon dévolu sur le X100T, sorti en 2015, qui dispose des atouts souhaités, mais qui ne possède pas d’écran orientable, ni de tropicalisation, que 16Mpx, et un autofocus paraît-il, parfois compliqué à utiliser.

J’ai trouvé assez rapidement un X100T à vendre, avec son lot d’équipements supplémentaires inclus, pour 550€. Ca tombe plutôt bien, c’est à peu près le prix auquel j’ai revendu mon objectif Canon 100-400 première génération que je n’ai utilisé que 5 ou 6 fois en 5 ans. Pour ce prix, j’ai donc obtenu :

  • le boitier
  • une housse de protection
  • une sangle
  • un chargeur
  • 3 batteries
  • un pare soleil
  • un filtre UV hoya
  • un repose pouce (carrément inutile donc indispensable)
  • 2 cartes mémoires 32Go
  • un convertisseur 50mm (permettant de transformer le 23mm en 50mm)
  • une mallette en aluminium pour ranger et emmener tout ça en vacances
  • les boites et modes d’emploi (toujours utile pour la revente)

De quoi satisfaire à mon bonheur, voire même plus que nécessaire. Certains accessoires me paraissant pour le moment inutiles. Pour couronner le tout, le boitier ne dénombrait que 450 déclenchements. Autant dire un produit « neuf d’occasion ».

Au quotidien

Depuis il ne me quitte plus ou presque. Bien que j’avoue qu’avec cette période de couvre-feu, mes journées se résument comme pour beaucoup à boulot, dodo, et que mon activité photographique est réduite au strict minimum, je continue à l’emmener avec moi au bureau, au cas où. Pour le moment il prend plus l’air qu’autre chose, mais quelques tests réalisés sur la pause de midi s’avèrent concluants. Je sens que je vais bien m’amuser avec ce nouveau boitier. J’ai d’ailleurs hâte de retrouver une vie sociale normale pour pouvoir m’en servir plus et vous faire profiter de mes nouvelles résolutions.

Au Suivant Poste

Poster un Commentaire

© 2021 StefanBck

Thème par Anders Norén